Nicaragua - L'art au service de l'éducation citoyenne

Contexte

Violence, drogue, prison, Michael Hammond connaît la chanson : dans la zone de la côte atlantique du Nicaragua où il a grandi, la moitié des habitants a moins de 18 ans. Le chômage y est écrasant. Le racisme meurtrier. La population ? L’une des plus pauvres d’Amérique centrale. Ces fléaux, Michael les combat en élaborant des peintures murales avec des enfants et des adolescents. Dans la rue, dans les écoles et même à l’intérieur des prisons. «Nous soulevons les problèmes qui gangrènent la société tout en leur donnant l’occasion de s’amuser et de faire parler leur créativité», résume-t-il.

Moyens mis en œuvre

Dans 4 municipalités de la côte Caraïbe, le partenaire d’EIRENE cherche à faire des jeunes des citoyens actifs et les aide à prendre leur destin en main. L’art, par le biais d’écoles mobiles d’arts plastiques, est utilisé comme moyen d’aborder les jeunes, de les informer, de les faire réfléchir et échanger sur des thématiques qui les touchent. Il leur apprend à s’exprimer de façon individuelle et collective et les aide à établir des liens. Une fois organisés en réseaux, ils sont encouragés à définir leurs attentes vis-a-vis des autorités locales et à les défendre.

A travers un échange Sud-Nord, EIRENE cherche à faire connaître en Suisse l’utilisation de l’art (muralisme) au service du renforcement de la jeunesse : faire connaître l’outil, mais aussi la situation des jeunes au Nicaragua au public suisse.

Résultats atteints et perspectives

Durant la première année, 80 promoteurs de peintures murales ont été formés à l'utilisation de méthodologies ludiques basées sur l'art. Durant la seconde année, chaque promoteur démultipliera ses connaissances dans sa municipalité pour toucher 2 jeunes par mois. En Suisse, des ateliers de muralisme ont été organisés en 2017 notamment avec le Centre de Rencontre et d’Animation de Renens.

 

En bref

Organisation:
EIRENE
Pays:
Nicaragua
Lieu:
Región Autonoma Costa Caribe Sur
Durée du projet:
2017-2018
Bénéficiaires:
2120 jeunes
Partenaire local:
Fondation Murales RACCS
Thèmes:
Développement communautaire, jeunes, renforcement institutionnel
Coût total du projet:
60'570 CHF (2017)
Montant accordé:
21'000

Ce projet d'EIRENE au Nicaragua a bénéficié, en 2017, du soutien du Département vaudois de la santé et de l'action sociale par l’intermédiaire de la FEDEVACO.