The Borneo Case: Bruno Manser continue de vivre

Pour la 3e année consécutive, la Fédération vaudoise de coopération s’associe au Festival du Film Vert, en remettant un Prix au meilleur documentaire traitant de la thématique du développement et des relations Nord-Sud de l’édition 2018 de ce festival.

Réalisé par Erik Pauser et Dylan Williams, The Borneo Case a su séduire notre jury. "Ce documentaire traite de l’héritage de l’activiste Bruno Manser et de son combat contre les défrichages illégaux sur la partie malaisienne de l’île de Bornéo, explique Catherine Rollandin, vice-présidente de la Commission d’information et membre du jury de la FEDEVACO. Près de vingt ans après la disparition de l’écologiste bâlois, il nous a paru essentiel de primer un film qui dénonce non seulement la déforestation illégale, le commerce illicite de bois tropicaux et ses ramifications avec le système financier global – dont des banques suisses, mais aussi et surtout qui prouve qu’un engagement collectif et actif porte ses fruits, précise-t-elle. La démission de l’ancien chef du gouvernement du Sarawak, Taib Mahmud, est un cas d’école!"

Résumé du film

The Borneo Case (Suède/Royaume-Uni/Allemagne, 2016, 78', vo ang/malais/all, st ang/fr)

 

Le film montre comment Lukas Straumann, Mutang Urud et la journaliste Clare Rewcastle regroupent leurs forces pour lutter contre les défrichages de la forêt primaire. Au cours de leurs recherches, ils tombent sur un réseau de corruption s’étendant de l’élite dirigeante malaisienne jusqu’aux banques suisses. Un engagement opiniâtre et l’emploi de méthodes non conventionnelles permet aux activistes de faire tomber un adversaire puissant. Une équipe cinématographique suédoise a suivi le petit groupe d’enquêteurs durant cinq années et documenté la situation de plus en plus délicate.

Traitant de l’héritage de Bruno Manser, The Borneo Case recevra un chèque de 2000 euros, offert par la FEDEVACO lors de la soirée d'ouverture du Festival le samedi 3 mars au Cinéma Le Kremlin de Monthey. Jusqu'au 15 avril, le film sera projeté à plusieurs reprises dans différentes villes, en présence de représentants du Fonds Bruno Manser, dont Lukas Straumann un des protagonistes du film!

  • vendredi 2 mars, à 19h00, au Casino Théâtre de Rolle
  • dimanche 4 mars, à 14h00, au Cinéma Le Kremlin de Monthey
  • vendredi 9 mars, à 19h00, à la Ferme du Manoir de Nyon
  • vendredi 9 mars, à 20h30, au Cinéma Rex de Fribourg
  • vendredi 16 mars, à 20h30, à la Salle des Hospitalières de Porrentruy
  • vendredi 23 mars, à 20h00, au Centre socioculturel Pôle Sud de Lausanne
  • mardi 27 mars, à 20h30, au Théâtre du Bordeau de St-Genis-Pouilly (France)
  • jeudi 12 avril, à 18h30, au Cinéma Cinélux de Genève